Internet: On n’est jamais trop prudent!

Avec l’internet et les réseaux sociaux, nous pouvons offrir au monde extérieur une fenêtre sur notre vie. Mais prenons garde à ce que nous laissons apparaître. Ceci est vraiment important.

Après mon lunch, pendant que je m’évertue à comprendre un dossier judiciaire rempli de rebondissements, un confrère parisien spécialisé en droit immobilier arrive dans le petit bureau que j’occupe avec une autre stagiaire.

  • Je viens d’avoir un dossier en copropriété, je crois que cela intéressera l’une de vous. Winnie ca te dit?
  • Euh… Exact, ça m’intéresserait d’y jeter un coup d’œil. Maiscomment as-tu su? ne puis-je m’empêcher de lui demander perplexe, car je ne crois pas l’avoir déjà mentionné devant quelqu’un depuis les quelques heures que je suis ici.
  • C’est facile. J’ai certes vu vos cv, mais je l’ai su par internet. J’ai trouvé un article que tu as écrit sur la copropriété en Haïti. Google nous dit tout maintenant consœur, me lance-t-il l’air espiègle tandis qu’il s’en va.
  • Evidemment fis-je, avant de sortir mon téléphone de mon sac et de taper fébrilement les lettres de mon nom sur ce moteur de recherche dont je ne me passe plus pour la énième fois.

 

L’autre stagiaire me regarde faire. Je souris, mais je me dis, cela ne coûte rien de voir quelles informations circulent sur soi sur le net. Un petit geste que tous auraient intérêt à faire de temps à autre, je pense.

En fait, googler les noms des autres sur la toile, ou les rechercher sur les réseaux sociaux est devenu un de mes réflexes avant ou après une rencontre. J’aime bien avoir ma petite idée, voir un peu ce à quoi je dois m’attendre.

Certains disent « dis-moi ce que tu postes, je te dirais ce que tu es. » Ils n’ont pas tort. Même si les posts ne définissent pas exactement une personne, ils donnent quand même une impression sur ses intérêts, ses goûts, ses activités, et même sur la personnalité et la vie de l’utilisateur régulier.

Aujourd’hui, l’internet et les réseaux sociaux nous donnent une impression de liberté, d’ouverture sur le monde. Pour certains la toile est devenue un carnet intime bien ouvert. Tout y passe. La dernière coupe de cheveux, le dernier mec ou la dernière conquête, la dernière soirée branchée entre amis, les états d’âmes, la politique, la pluie, le beau temps. Bref, tout.  Les coups de like, de commentaires, de hastag, nous donnent la sensation d’être important. Plus nous en avons, plus nous semblons en vouloir. C’est une sensation grisante. Mais nous devrions nous méfier. Tout cela n’est qu’une illusion. C’est genre, « l’internet t’embrasse, pour mieux t’étouffer, mieux t’embarrasser ».

Un faux pas, et bonjour les déconvenues. Notre activité sur les réseaux sociaux sont semblables à une carte de visite. Alors, nous devrions être assez lucide pour nous demander : Ce post, ce commentaire, cette photo qui me vaudra des centaines de likes, sera-t-il aussi utile à ma vie personnelle ou professionnelle, à mon présent aussi bien qu’à mon avenir ? Car il est devenu très important de gérer sa réputation en ligne.

Grâce à internet, ce confrère, qui m’a à peine rencontré, a eu vent de mon expertise en matière de copropriété. Très valorisant pour moi. Mais je ne peux m’empêcher de me demander ce qu’il en serait si un soir, ou un matin, pour quelque raison que ce fut, j’avais fait un post délirant et compromettant sur lequel il était tombé au moment même où il faisait sa recherche ?

Ah, franchement je pense qu’il vaut mieux être prudent. Car, j’ai l’impression que bientôt, avant même que les recruteurs ne se mettent à lire nos cv, ils googleront nos noms. Donc, autant prendre garde à ce que cela pourrait révéler.

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s